Contacter l’assistance ENEDIS

Vous trouverez sur cette page spécialisé sur la marque ENEDIS l’ensemble des informations de contact comme : téléphone, site internet, horaires, pages facebook @Enedis.officiel etc…

Assistance ENEDIS

Assistance ENEDIS par téléphone

Appelez par téléphone le service ci-dessous pour obtenir une mise en relation avec l’assistance ENEDIS.

Disponibilité du service de mise en relation avec ENEDIS : 

Assistance DISPONIBLE



Exemples de services prises en charge pour l’assistance ENEDIS :

    • Obtenir de l’aide sur la marque ENEDIS
    • Problèmes technique avec le produit / service ENEDIS
    • Un service d’assistance ENEDIS est hors service pour vous (HS)
    • Vous avez besoin d’aide à propos de la marque ENEDIS

Informations ENEDIS sur leur page Facebook. Vous trouverez sur cette page Enedis les informations de la marque ENEDIS qui propose des services dans des catégories ci-dessous :

Catégories

Entreprise de production et de distribution d’énergie

 

Société de médias/d’actualités

 

Site web d’actualités

 

 

L’adresse de la page Facebook est http://www.enedis.fr/

Dernière mise à jours des informations sur cette page : 

  • Pseudo : @Enedis.officiel
  • Nombre de fans : 40681

Site internet ENEDIS

Vous trouverez plus d’informations sur votre besoin d’assistance en vous connectant à l’adresse https://www.enedis.fr/

Ce que propose ENEDIS sur www.enedis.fr

 

Enedis | Accueil

 

Enedis gère le réseau d’électricité en France quel que soit le fournisseur et réalise toutes les interventions techniques (raccordement, dépannage, relevé compteur…)

Questions le plus souvent demandé à l’assistance ENEDIS

Retrouvez les questions posées à @Enedis.officiel :

Description des services et produits ENEDIS

Qui est la société ENEDIS ? Quel service propose t’elle ? Historique Enedis

Teradata Universe EMEA 2017, la conférence européenne annuelle de l’entreprise de gestion et d’analyse de données, se déroule cette semaine dans la ville française de Nice.

Parmi les présentations clients de Teradata cette année, les participants ont entendu Christian Buchel, chief digital and international officer de l’entreprise énergétique française Enedis, dans une présentation intitulée  » Moving Beyond Digital Transformation « .

Enedis est une entreprise qui travaille sur le côté distribution de la chaîne de valeur de l’industrie énergétique en France. Avec 40 000 employés, elle déploie actuellement 35 millions de compteurs intelligents pour le pays.

Le réseau électrique a été séparé de la production et de la fourniture d’électricité dans le cadre d’un mouvement stratégique plus large dans toute l’Europe. Il y a donc là (du côté positif) une opportunité d’intégration et d’agilité, mais aussi (du côté négatif) un risque de complexité et de manque de connectivité.

Invisibilité égale satisfaction

Le concept opérationnel d’une organisation comme Enedis repose sur l’idée que son travail doit effectivement être invisible pour ses clients. L’entreprise a gardé cette idée à l’esprit lorsqu’elle s’est lancée dans la numérisation, selon M. Buchel.

Un avenir avec des « opérations instrumentées

Buchel a expliqué que son entreprise avait traversé une période de « prise de conscience », en examinant la manière dont le paysage informatique des entreprises évoluait. Pour atteindre un nouveau niveau d' »opérations instrumentées » centrées sur les données, l’entreprise a lancé sa propre initiative de transformation numérique dédiée.

Avec cette phrase (dont on peut dire qu’elle est quelque peu tautologique), Buchel faisait en réalité référence à la façon dont son organisation a franchi cinq étapes spécifiques vers l’activation numérique :

-Employer des spécialistes des données
-Construction d’un entrepôt de données
-Déploiement de son programme IoT « Linky ».
-Créer une culture de la collaboration
-mise en place d’une gouvernance des données pour superviser la nouvelle méthode de travail.

Stimulation ascendante

Enedis s’est lancée dans un processus de ce que l’entreprise appelle la « stimulation ascendante » pour inspirer une nouvelle méthode de travail numérique, en organisant des « bootcamps » pour les employés et les parties prenantes. Chacun de ces ateliers visait à dynamiser (sans jeu de mots) des unités commerciales spécifiques. De nouveaux travaux de développement d’applications logicielles ont été entrepris pour créer des applications destinées à la fois aux clients et aux employés à différents niveaux.

Disposant d’une multitude de données utilisateur relatives à la consommation d’énergie publique, Energis a dû s’assurer qu’elle abordait ses nouveaux formats de programme en tenant compte de la manière dont elle travaillait en matière de partage de données ouvertes.

L’ouverture des ensembles de données est un point sensible – selon M. Buchel, cela s’explique par le fait que l’entreprise doit préserver l’identité des utilisateurs, mais aussi examiner les données d’utilisation de manière ouverte, afin d’identifier les tendances macroéconomiques et de travailler à la réalisation d’objectifs tels que la réduction du CO2.

Les travailleurs reçoivent désormais toutes leurs missions sur leurs combinés intelligents mobiles industriels, à partir desquels ils peuvent rendre compte de l’achèvement de leur travail, s’engager dans une collaboration inter-équipes, etc.

« Auparavant, c’était le travail de la direction, mais maintenant que les tâches et les charges de travail sont envoyées automatiquement, les responsables eux-mêmes doivent chercher un moyen d’ajouter quelque chose à la chaîne de valeur interne », explique M. Buchel.

En fait, les managers d’Enedis opèrent désormais à un niveau plus élevé et se familiarisent avec l’analyse des données, a-t-il ajouté. Même à un niveau relativement peu technique, ils examinent désormais les données relatives à chaque élément du monde des clients qu’ils servent.

Un interrupteur à bascule

En résumé, l’histoire d’Enedis est fascinante, car il s’agit d’un exemple concret du passage au numérique et de ce que l’on appelle la « transformation de l’entreprise ».

De plus, alors que le travail initial découlait du déploiement de dispositifs IoT et de la nécessité d’une nouvelle dorsale numérique, un impact quelque peu imprévu s’est fait sentir plus haut dans la hiérarchie, car les responsables devaient de plus en plus trouver de nouvelles façons d’ajouter de la valeur à l’entreprise.

Enfin, cela nous a donné l’occasion d’épeler électricité en français et de conclure en disant « Vive Le IoT »… et qui peut s’en plaindre ?

  • ENEDIS fait partie de l’index : E
  • ENEDIS fait partie de la catégorie : Entreprise de production et de distribution d’énergie

KD :

 24h/24, 7j/7